jueves, 3 de agosto de 2006

"Jamais je n'avais vu de telles destructions"
Par Isabelle DELLERBA

Fadl al-Chalak est le président du Conseil de développement et reconstruction, un organisme étatique crée en 1977, et proche collaborateur de l'ancien Premier ministre libanais assassiné, Rafic Hariri.

Quel est le coût des destructions provoquées par les raids israéliens ? Nous sommes en train d'évaluer les dégâts. Selon le rapport qui couvre la période du 12 juillet au 31 juillet, le coût des trois premières semaines de bombardements est de 2,5 milliards de dollars. Ce montant inclut les dommages subis dans trois secteurs : les infrastructures (routes, ponts, aéroports, électricité, télécommunications...), les habitations (200 à 300 immeubles ont déjà été totalement détruits dans la banlieue sud) et tous les bâtiments à usage professionnel, comme les usines, les stations-service ou encore les installations de l'armée. Maintenant, ces chiffres ne prennent pas en compte les pertes dues au manque à gagner dans l'industrie, l'agriculture ou les services, par exemple. [+] Link
Francia: Testimonios de prensa desde Líbano + Information
· Raid israélien sur Baalbek
· Les faits du jour
·Camouflet européen pour Jacques Chirac
·Raid israélien sur Baalbek